Le stage ambulatoire de niveau 2

dernière modification de cette page : 29/10/2020 - consultable par : tout public

Il est obligatoire pour tous les étudiants en 2ème année de phase d’approfondissement (Pha2), soit 5ème ou 6ème semestre du DES de médecine générale.

Ce stage doit permettre à l’interne de poursuivre l’acquisition des compétences de médecine générale, de gagner en autonomie et de préparer l’exercice professionnel.

L’interne consulte en supervision indirecte pendant la grande majorité du stage. 

Organisation des stages 

  • Présence au cabinet 

Le stage de niveau 2 comporte 8 demi-journées au cabinet de médecine générale ou dans un autre lieu de soins primaire (Réseau de santé gériatrique ou de soins palliatifs, centre addictologie, EHPAD, centre de soins dédiés à des populations en grande précarité ;Médecins du Monde, COMEDE, Médecins somaticiens auprès de patients psychiatriques, HAD,SMIT, Santé scolaire, Télémédecine…).

Deux demi-journées sont réservées pour le travail universitaire, sous forme de travail personnel ou d’enseignements, notamment les GEP.

Les horaires de présence au cabinet doivent être discutés au début du stage. Un horaire au-delà de 19h doit rester exceptionnel, incluant la supervision.

  • Supervision

Le maître de stage peut être présent dans les locaux du cabinet ou absent mais il reste en capacité de répondre au téléphone immédiatement. Potentiellement, en cas d’urgence, il doit pouvoir se déplacer rapidement au cabinet (moins d’une heure).

Le maître de stage et l’interne doivent revoir ensemble les dossiers des patients vus par l’interne dans la journée : c’est la supervision indirecte. Tous les dossiers doivent être supervisés, à la fois pour assurer la sécurité des soins aux patients et pour permettre à l’interne d’améliorer ses compétences dans tous les domaines.

La supervision doit se faire au cabinet, en présence du dossier du patient. A titre exceptionnel, il est possible de faire la supervision par téléphone ou mieux par videoconference.

Il est d’usage d’évaluer à une heure le temps nécessaire pour superviser une journée.

  • Les vacances 

Les dates de vacances doivent être négociées au mieux entre l’interne et son MSU. Il est préférable de faire coïncider au maximum les vacances de l’interne et des MSU. L’interne ne peux pas consulter lorsque son MSU est en vacances. Lorsqu’un des MSU est en vacances, l’interne doit se rendre chez son autre MSU.

Les vacances sont réparties à raison de 2 semaines le semestre d’hiver et 3 semaines le semestre d’été.

Les vacances sont à déclarer au bureau des internes de l’APHP, votre employeur.

Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à contacter un des membres de l’équipe de DMG chargée du stage ambulatoire de niveau 2 :

Pr Thierry Mazars tmazars001@gmail.com